FILTRATION DE L'EAU    ÉQUILIBRE  DE L'EAU    MODIFIER L'ÉQUILIBRE  MÉTHODES DE DÉSINFECTION  


L'EAU DE MA PISCINE 


L'ÉLECTROLYSE    LA QUALITÉ DU SEL    BIEN UTILISER SON ÉLECTROLYSEUR    COMMENT CHOISIR    ÉVITER LES PIÉGES



new:La qualité du sel


 

Electrolyseur Piscine
  Garantie 100% 
5 ou 7ans
  Qualité  et  Efficacité
   
www.elywann.com

pool terre aquaterre electrode de mise à la terre
Pool-Terre; Aquaterre

regulateur pH - pompe doseuse pH

electrolyseur piscine procure eau agreable

Le plaisir de se baigner tout en préservant la nature

Le plaisir et la santé de vos baigneurs dépendent de la qualité d'eau de votre piscine. Votre eau de piscine enfin PROPRE et PURE. Parfaitement SAINE et SANS RISQUE pour votre santé. Mais aussi pour celle de la nature.  

 

modeles electrolyseur piscine - regulation pH





Mise à jour le 10 avril 2016



La désinfection de l’eau de piscine : halte au bouillon de culture !



l'hygiène de la piscine

L'eau stockée dans un bassin est incontestablement sujette à une contamination et à une dégradation liées à l'action du soleil, aux germes présents dans l'air et de ceux qui sont apportés par contact animal (insectes ou oiseaux par exemple) ou humains. Viennent ensuite les algues et les différents dépôts en bordure et en fond de bassin qui sont le résultat de l’eau impure.

Les piscines posent un problème particulier en ce qui concerne l'hygiène et la santé des utilisateurs. Les nageurs introduisent inconsciemment dans l'eau quantité de germes pathogènes et de moisissures (entre 1.000.000 à 1.000.000.000) plus des produits azotés, tels que des protéines et des acides aminés en provenance de la transpiration, de la salive, de l’urine, etc. A la faveur d'une température propice, de nombreux microorganismes peuvent se développer à grande vitesse ce qui intervient défavorablement sur la qualité de l’eau. Pour rester saine et claire, l'eau d'une piscine doit donc être traitée et désinfectée pour détruire les bactéries, les virus, les champignons, et stopper la prolifération des algues.



La filtration de l'eau

electrolyse piscine pour une de baignade agréable

Le traitement physique est une étape indispensable de la désinfection de l’eau de piscine. Il consiste à éliminer les impuretés par des moyens physiques et/ou mécaniques. C’est pourquoi une piscine doit être équipée d'un système de filtration efficace, car un traitement physique performant résout 80% des problèmes de traitement d'eau. La filtration a pour but d'éliminer les particules et les matières colloïdales en suspension qui sont à l'origine du trouble de l'eau. Les impuretés qui sont liées à la pollution aérienne (pollen, feuilles, insectes, ...) ou humaine (sueur, cheveux, ...) sont retenues par la masse filtrante (sable, diatomées ou cartouches). Cette filtration qui élimine une partie des matières organiques diminue la quantité de désinfectant à ajouter.



bien filtrer l'eau de sa pisine

La technique de filtration est caractérisée par :

La coagulation:
les fines particules présentes dans l’eau sont chargées d’électricité négative, elles se repoussent et restent donc séparées. Pour qu’elles puissent se rapprocher il faut les rendre électriquement neutres. On utilise pour cela des réactifs contenant des ions d’aluminium injectés près de la pompe de circulation.

La floculation:
après la coagulation les particules sont agglomérées pour pouvoir être retenues par le filtre. Dans l’eau les ions d’aluminium vont réagir pour former de l’hydroxyde d’aluminium, précipité volumineux appelé « floc ». Ce phénomène fait intervenir des ions bicarbonates. C’est la raison pour laquelle le TAC doit être supérieur à 10°F. La réaction libère du gaz carbonique qui abaissera légèrement le pH. De plus le «floc» se forme dans une zone de pH bien déterminée, au-delà de 7,5 à 7,6 la précipitation n’est plus totale et on gaspille une partie du floculant.

Le filtre:
on distingue essentiellement deux familles de filtres : les filtres à diatomite et les filtres à sables. La matière filtrante utilisée détermine la nécessité d’injecter des floculants : l’injection de floculant est proscrite dans le cas des filtres à diatomite ou zéolite. Ne pas faire floculer un filtre à diatomées (colmatage assuré), Réservé au filtre à sable

Afin de connaître le nombre d'heures de filtration nécessaires, l’expérience autorise l’application d’une formule empirique qui consiste à diviser par 2 la température de l'eau pour calculer le nombre d'heures de filtration. Ainsi, pour une eau à 26°C, le temps de filtration nécessaire est de 13 heures par jour. Il est généralement recommandé de faire fonctionner la filtration pendant les heures d'utilisation de la piscine. Pour obtenir une eau de qualité optimale, il est impératif d'atteindre un débit de filtration minimum mais aussi de rajouter de 30 à 100 litres d'eau par baigneur et par jour lorsqu’il fait chaud.




Composition de l'eau


composition de l'eau de piscine avant électrolyse

L'eau de pluie traverse les couches du sol et du sous-sol et se charge en sels minéraux , en matières organiques et en sels dissous. On retrouve ces composants dans les eaux de piscines provenant du réseau d'eau de ville à laquelle s'ajoutent ceux provenant de l'usage de la piscine et des produits de traitement.

Que rencontre-t-on dans une piscine ?

Des sels minéraux comme:

  • Le calcium Ca++ et le magnésium Mg++ déterminent la dureté de l'eau (titre hydrotimétrique TH).

  • Les carbonates CO 3- et les bicarbonates HCO3 déterminent l'alcalinité de l'eau (titre alcalimétrique complet TAC)

  • Les chlorures CI- et les bromures Br- qui proviennent essentiellement de l'action du désinfectant utilisé et leur concentration caractérise le "vieillissement" de l'eau.

Des matières organiques

  • L'essentiel des matières organiques présentes dans l'eau sont amenées par les baigneurs.

Des gaz dissouts

  • Les principaux gaz dissous sont l'oxygène 02 et le gaz carbonique CO 2 qui influent sur l'équilibre calco-carbonique de l'eau.

 




L’équilibre de l’eau


équilibre de l'eau de piscine: TH, TAC, pH

Cet équilibre tourne autour de 3 axes que sont sa dureté, son alcanilité et son pH. L'équilibre de l'eau est prépondérant. De cet équilibre dépend la réussite de l'excellence de la qualité de l'eau de la piscine mais aussi la durée de vie et l'efficacité de vos installations. Une eau entartrante dépose du carbonate de calcium dans le sable des filtres et gêne leur fonctionnement, dans les canalisations et réduit leur débit, sur les parois du bassin où s'incrustent des micro-organismes, sur les vannes dont le maniement devient difficile. Une eau agressive, quant à elle, corrode les canalisations et parties métalliques et attaque les joints de carrelage des bassins.

II faut donc, en fonction d'un TH connu et d'un pH souhaité, déterminer le TAC d'équilibre de l'eau, ou, connaissant le TAC et le TH, déterminer le pH d'équilibre.

 




Dureté de l'eau



La dureté de l'eau est représentée par son TH (Titre Hydrotimétrique), exprimé en degrés français (°f), est fonction de la concentration en sels de calcium et de magnésium. Dans une eau de piscine le TH idéal se situe entre 10 et 20° F. Au delà de 30°F il est souhaitable d’installer un adoucisseur d’eau. En dessous, il faut augmenter le TH. Une eau douce possède un TH compris entre 0 et 10°f, une eau dure au delà de 35°f. Un test qualitatif simple pour évaluer le titre hydrométrique consiste à se savonner les mains. Si on a des difficultés à éliminer le savon par rinçage, l’eau est douce. Si le savon ne mousse pas ou peu, l’eau est dure.

Une eau trop douce aura tendance à être agressive et à entraîner de la corrosion au niveau des parties métalliques (filtres, pompes, filtrations)0. Par contre une eau dure provoquera un entartrage des tuyauteries.




Alcalinité de l'eau



L'alcalinité de l'eau est représentée par son TAC (Titre Alcalimétrique complet), exprimé en degrés français (°f), est fonction de la concentration en ions carbonates (CO3) et bicarbonates (HCO3). L’eau de pluie est acide car elle dissout du gaz carbonique (CO2) ainsi que l’acide sulfurique (H2SO4) et de l’acide nitrique (HNO3) provenant tous deux de la pollution atmosphérique. En traversant les roches calcaires elle dissout du carbonate. En général l’eau de piscine contient surtout des bicarbonates compte tenu de son pH et on assimile donc le TAC à la teneur de ces derniers. Le TAC caractérise le pouvoir tampon de l'eau, c'est à dire la capacité d'influence d'un produit acide ou basique sur le pH de l'eau. Plus le TAC est élevé, et plus il est difficile de faire varier le pH de l'eau. Le pH, TH et TAC sont directement liés par plusieurs relations qui permettent de définir pour un pH donné, les valeurs optimales du TH et du TAC. Le tout est représenté sous la forme d’un diagramme appelé balance de Taylor. Note : sur le diagramme ci-dessous 200ppm correspondent à 20°F



 

balance de taylor


Le pH, le TAC et le TH sont étroitement liés. Il existe plusieurs relations et diagrammes permettant de définir pour un pH d’équilibre donné (pHe) les valeurs optimales du TAC et du TH, que l’on peut simplifier par les relations suivantes :

  • TH x TAC = 400 à pHe = 7,2

  • TH x TAC = 300 à pHe = 7,3

  • TH x TAC = 200 à pHe = 7,5




On admet une marge de ± 0.3 avant que l’eau ne devienne franchement agressive ou entartrante. Il n’y aura aucun inconvénient à maintenir le pH entre 7,2 et 7,8. Cependant, si vous souhaitez vous baignez dans les meilleures conditions possibles et optimisez un système au sel, il est très souhaitable de vous rapprocher d'un pH d'environ 7,2.



Le pH ou potentiel hydrogène


pH et potentiel hydrogène

Le pH ou potentiel hydrogène est directement lié à l'équilibre de dissociation de l'eau :

H20 <=> H+ + OH- avec [H+] x [OH-] = 10-14

L’ion H+ amène l’acidité, l’ion H- la basicité

 

Une eau pure, où la quantité d'ions H+ est égale à celle des ions OH-, sera donc caractérisée par un pH de 7, appelé neutre. Une eau naturelle aura un pH en fonction de la nature et de la quantité des sels dissous. On peut donc définir le caractère plus ou moins acide ou basique d'une solution par la mesure de son pH sur une échelle allant de 0 à 14. Une eau est dite acide si son pH est inférieur à 7 et basique si son pH est supérieur à 7. Pour exemple le jus de vinaigre ou de citron ont un pH compris entre 3 et 4, les larmes entre 7,2 et 7,4, l’extrait de javel à 12.




Gamme de pH à respecter en piscine



Une eau de piscine doit avoir son pH neutre ou très légèrement basique (de 6,9 à 7,7 d'après la réglementation). L’efficacité maximale des désinfectants est lorsque l’eau a un pH compris entre 7,1 et 7,4. Maintenu à cette valeur, la quantité de désinfectant nécessaire à l’entretien sera réduit considérablement. Pour exemple : à un pH de 7,0, la quantité de chlore libre est de 70%, alors qu'elle est de 20% à un pH de 8,0.

Le pH idéal étant celui qui est le plus proche possible du pH moyen du liquide lacrymal situé vers 7,4. Le liquide lacrymal est le désinfectant naturel de l'oeil, constituant les larmes. Il est très important de bien maîtriser ce paramètre car il a un effet très important sur :

  • l'activité des désinfectants

  • l'irritation des yeux et de la peau

  • la corrosion des installations métalliques

  • l'activité des floculants (sulfate d'alumine...)

  • la précipitation des sels de calcium qui provoque l'entartrage des canalisations

  • le développement des algues




Variation du pH en fonction des paramètres (température, revêtement, fréquentation, désinfectant ...)



Plusieurs paramètres vont influencer la tenue dans le temps du pH d'une eau de piscine :

la nature du produit désinfectant :

  • les hypochlorites (extrait de javel, hypochlorite de calcium) provoquent une importante augmentation du pH

  • Cl2 (chlore gazeux) et Br2 (brome liquide) provoquent une diminution du pH

  • DCCNa (dichloroisocyanurate de sodium GR 63) n'influe pas le pH

  • ATCC (acide trichloroisocyanuriquc 90/200) provoque une lucre diminution du pH

  • L’ajout de floculant va entraîner une légère diminution du pH

Les autres conditions

  • La nature du revêtement. Le ciment provoque une augmentation du pH pendant une durée de 4 mois environ

  • La hausse de la température, l’agitation de l’eau, la présence d’algues, provoquent un départ de CO2 et donc une hausse du pH

  • Dégazage du gaz carbonique par agitation (jeux aquatiques)

  • Influence des réactifs (coagulation, floculation, désinfectant)

  • Dissolution du ciment ou des mortiers (joints de carrelage par exemple). 




Modifier l'équilibre de l'eau



La correction du TAC



Pour le diminuer-il faut détruire le bicarbonate par de l’acide chlorhydrique par exemple, qu’il faudra limiter à cause de la baisse concomitante du pH. Pour l’augmenter il faut ajouter du bicarbonate (16,8 g/m3/ °F) ou du carbonate si le pH de l’eau est trop bas.



La correction du TH



Si le TH est trop haut il faut installer un adoucisseur d’eau. S’il est trop faible on peut amener du calcium soit par adjonction de chlorure de calcium (environ 11 g/m3 /°F), soit par passage de l’eau sur un filtre à base de carbonate de calcium.



La correction du pH



Le pH de l’eau de la piscine peut être différent de celui de l’eau alimentaire. Au cours du fonctionnement de la piscine différents éléments peuvent modifier le pH :Dégazage du gaz carbonique par agitation (jeux aquatiques) ;Influence des réactifs (coagulation, floculation, désinfectant) ;Dissolution du ciment ou des mortiers (joints de carrelage par exemple).

Pour le faire descendre on utilise :

L’acide chlorhydrique : 1 litre d’acide chlorhydrique à 20-22°B pour 100 m3 d’eau fera descendre le pH de 0,3 unités, mais attention à la manipulation ;Le sulfate d’acide de soude : 1 kg de sulfate acide de soude pour 100 m3 d’eau fera descendre le pH de 0,1 unités ;Le gaz carbonique injecté sous pression (solution la plus fiable en terme de résultat).Pour le faire monter on utilise : Le carbonate de soude essentiellement : 1 kg de carbonate de soude pour 100 m3 d’eau fera monter le pH de 0,15 unités, pour une eau dont le TAC est compris entre 15°F et 20°F.




Désinfecter par traitement chimique ou électrolytique


électrolyseur pisine, traitement chimique ou électrolytique

Les désinfectants utilisés pour la désinfection de l'eau de piscine doivent satisfaire certaines exigences. Ils ne doivent pas être toxiques ni irritants pour les baigneurs et les personnes exposées. Ils doivent être actifs dans de faible concentrations et maintenir cette activité pendant en temps suffisamment long. Contrairement aux désinfectants d'eaux potables, les désinfectants pour le traitement des piscines doivent être actifs dans la piscine elle-même puisque les contaminants et les microorganismes pathogènes sont constamment ajouté à l'eau. Ainsi, l'eau doit garder une concentration résiduelle en désinfectant. Ce désinfectant doit être facile à identifier et à mesurer et devrait être sans risque.

 

Le traitement chimique consiste à appliquer des produits spécifiques qui garantissent l'hygiène, la conservation et la transparence parfaites de l'eau. Dans le cadre de la désinfection eau piscine, le traitement chimique est lié à plusieurs paramètres:

  • l'équilibre de l'eau (pH, alcalinité, dureté)

  • les contaminants organiques (micro-organismes, algues)

  • les matières en suspension

 


Avant de définir ce qui préserve vraiment la nature et qui offre une qualité de baignade sans égal, soyons plus précis quant aux différentes solutions utilisées pour les piscines privées. 



Les désinfectants 



Le chlore gazeux


Le chlore dans la piscine

Cl2 + H2O <=> HOCl + HCl 
chlore gazeux + eau <=> acide hypochloreux + acide chlorhydrique


c’est un gaz très toxique, il est interdit dans la plupart des pays du Nord de l’Europe (la Grande Bretagne, les pays scandinaves principalement) ;



Les hypochlorites de sodium (eau ou extrait de Javel) : 



NaOCl + H2O <=> HOCl + NaOH
hypochlorite de sodium + eau <=> acide hypochloreux + soude


il n’est pas stable à l’état sec ;



Les hypochlorites de calcium : il est utilisé qu’exceptionnellement ;



Ca(OCl)2 + 2H2O <=> 2HOCl + Ca(OH)2
hypochlorite de calcium + eau
<=> acide hypochloreux + chaux




Les chlorocyanuriques



  • il s’agit du « dichloroisocyanurate de sodium » (DCCNa), solide blanc sous forme de granulés très solubles dans l’eau

DCCNa + eau <=> acide hypochloreux + cyanurate de sodium


  • ou de « l’acide trichloroisocyanurique » (ATCC) solide blanc sous forme de galets ou de blocs très peu solubles dans l’eau 

    ATCC + eau <=> acide hypochloreux + acide isocyanurique




Le brome


Le brome et ses effets

D'un point de vue chimique, le brome est un halogène; il est particulièrement adapté au traitement des eaux, car c'est un désinfectant remarquablement efficace. Il se présente sous la forme de galets à intégrer dans un diffuseur de brome ou dans le skimmer. Le brome agit contre les bactéries, les virus et les champignons et il élimine les impuretés organiques dans l'eau par oxydation. Attention : le chlore et le brome ne font pas bon ménage.

Il est extrait de l'eau de mer et reste actif jusqu'à un pH de 8. On peut nager sans avoir les yeux qui piquent. Lorsque le brome est mélangé à l'eau, il forme de l'acide bromhydrique et de l'acide hypobromeux (HBrO). Le brome est particulièrement efficace dans des eaux plutôt chaudes, et cela jusqu'à des températures élevées, au point que c'est généralement le produit utilisé dans les spas et en balnéothérapie. Le brome peut s'utiliser en complément des chlores non-organiques (l'hypochlorite de calcium). Il est incompatible avec les chlores organiques stabilisés et le stabilisant.



conséquence du brome sur la santé de la faune, la flore et l'humain

Conséquences sur la santé

Le brome est un élément présent naturellement qui peut être trouvé dans beaucoup de substances inorganiques. Les composés organiques bromés que l'homme a introduit ne sont pas naturels et peuvent être sérieusement nocif pour l'homme et l'environnement. Ils peuvent être absorbés à travers la peau ou lorsqu'on respire. Ces composés créent un dysfonctionnement du système nerveux et une perturbation du matériel génétique. Ils sont largement utilisés dans les sprays pour tuer les insectes. Ces composés organiques bromés peuvent aussi provoqués des dommages à des organes.

Il semblerait que sous l' effet des UV (piscine extérieure sans dome) et d'oxydant, le brome peut être dangereux pour la santé. L' EPA (agence américaine pour la protection de l' environnement) a identifié le bromate comme étant potentiellement susceptible de produire des effets indésirables sur la santé. Le 1° janvier 2004, le Dr Lee Widstrom a démontré que dans les piscines traitées au brome, la teneur en bromate était supérieure à ce qui était admis par l' EPA (0.178 ppm). Cette étude conforte la non utilisation du brome en piscines commerciales en Belgique

D’autre part, en l’absence de normes en la matière (le Comité Européen de Normalisation - CEN/TC164/WG9/TG11 - travaille actuellement à l’élaboration de ces normes), l’eau de piscine doit être de qualité alimentaire pour laquelle il existe une directive européenne qui fixe la teneur en bromates à 0.025 ppm




Impact sur l'environnement

Les composés organiques bromés sont souvent utilisés comme agent désinfectant ou agent de protection, du fait de leur effets nocifs sur les micro-organismes. Quand ils sont appliqués dans des serres et sur des terres agricoles il peuvent facilement rejoindre les eaux de surface, ce qui a des effets très négatifs sur les crustacés, les poissons et les algues. Ces composés sont aussi nocifs pour les mammifères, surtout lorsqu'ils s'accumulent dans les organismes de leurs proies. Les effets les plus importants sur les animaux sont des problèmes aux nerfs et une altération de l'ADN. Les animaux consomment ces composés lorsqu'ils mangent, boivent ou lors d'un contact avec la peau.

Les composés organiques bromés ne sont pas très biodégradables, quand ils se décomposent on retrouve des composés bromés inorganiques. Ceux-ci peuvent endommager le système nerveux quand des doses élevées sont absorbées.




Le PHMB  (lien utile) ou Biganide



Le PHMB est l'abréviation de Poly Hexa Méthylène Biguanide. C’est un amoebicide puissant. Il est moins efficace que l'électrolyse au sel et en ce qui concerne les micro-organismes, il est presque aussi efficace que le chlore (sauf pour les algues qu'il ne les détruit pas ce qui nécessitera l'ajout d'un traitement anti-algues). Il est inodore, il n'a pas de goût, il n'irrite pas si l’on maintien une faible concentration (Ne pas respirer, ne pas toucher et bien ventiler le local, le fabricant souligne son aspect irritant pour la peau. Pour des doses un peu élevées des cas de sensibilisation ou d'anaphylaxie existent. Un érythème sérieux est rapporté par le CHU de Rouen). 

 

Le PHMB présente une structure chimique complexe extrêmement stable qui lui permet de résister aux rayons ultra violets du soleil, aux variations de température et aux fluctuations de pH entre 6,9 et 8. Cette stabilité reconnue permet d'exercer un contrôle efficace et continu des bactéries dans la piscine. 

 

Pour des concentrations faibles dans l’eau, comprises entre 20 et 35 mg/L, le PHMB présente une toxicité faible pour la peau, les yeux et par ingestion. En raison de son action coagulante il peut conduire à une élévation de la turbidité de l’eau des bassins si la filtration est insuffisante. Il a un caractère floculant certain et s’il est mélangé à des eaux dures et en contact avec des matières organiques (peau, cheveux apportés par les baigneurs) il favorise la formation de CaCO3. Le contrôle du pH de l’eau est une mesure indispensable pour prévenir la précipitation de calcaire. 

 

En raison de son caractère chélateur il est incompatible -voire néfaste- avec de nombreux produits. Il se complexe avec la plupart des cations métalliques (Fe, Cu, Ni,...). Une piscine contenant du sulfate de cuivre risque fort de se tacher si vous y ajoutez du PHMB, il faut le neutraliser au préalable avec du thiosulfate de soude. Son caractère cationique le rend totalement incompatible avec les produits anioniques (formation d'un précipité blanc). La matière active est facilement oxydable (dérivés chlorés, ozone,.....). Il est aussi un problème pour l’environnement lors de la vidange de la piscine. La neutralisation du PHMB par du chlore est impérative avant vidange afin de protéger l’environnement. Ce pesticide est toxique pour les poissons et la vie aquatique. Ne pas rejeter l'eau de la piscine directement dans l'égout sans la neutraliser, et surtout ne pas vidanger le récipient usagé directement dans les eaux usées, dans un lac, un étang ou un estuaire.

 

Les désavantages du PHMB

 

En raison de sa spécificité, le PHMB demande une surveillance du bassin différente de celle du chlore ce qui peut être quelque peu déstabilisant pour les habitués du chlore. Les produits sont également plus difficiles à trouver. Ce produit peut aussi s'avérer plus cher à l'usage que le chlore surtout s'il est surdosé. Les produits PHMB n'ont pas de propriété oxydante et algicide. Un traitement spécifique avec du peroxyde d'hydrogène est donc nécessaire surtout en période d'hivernage pour garder une eau limpide. Cette technologie oblige également à procéder à une vidange du bassin tous les trois ans. C’est un produit qui présente de nombreuses incompatibilités chimiques, qui donne des précipités insolubles et qui est totalement incompatible avec les traitements biologiques cuivre-argent et bien sûr l'électrolyse au sel.




Les ultraviolets (UV)


traitement par ultraviolets Il repose sur l'effet germicide des rayons UV. La désinfection par ultraviolets est un traitement novateur et écologique qui s'utilise en complément d'une solution traditionnelle car il est incomplet et n’a pas d’effet sur les algues et champignons. Les rayons UV sont diffusés par des lampes spécifiques. Ils ont la particularité de tuer les germes et les micro-organismes. Présenté comme très écologique, le traitement de l'eau par ultraviolets séduit de plus en plus de propriétaires de piscines. Il permet de réduire la consommation de produits désinfectants de 30 à 50 %. Il n’a pas, il est donc incomplet.



L'électrolyse cuivre/argent



L'électrolyse cuivre/argent repose sur la faculté des ions cuivre et argent de se combiner en des molécules possédant un fort pouvoir désinfectant et algicide. Il s'agit donc de produire ces ions, par électrolyse, puis de les diffuser dans l'eau de baignade. Ce système est inclus au circuit de filtration. C'est un système qui préserve l'intérêt de la nature. Son seul inconvénient est qu'il faut attendre longtemps avant que son efficacité soit optimale.



Ionisation 



L'ionisation est une électrolyse avec des ions métalliques cuivres (Cu++) et/ou argent (Ag+) ou de l'acier inoxydable. Les ions positivement chargés vont se lier avec les cellules négativement chargées des organismes bactériologiques telles que les bactéries de la Legionella. Cette liaison entraîne la destruction totale de la cellule. Le dosage nécessaire pour détruire les bactéries de la Legionella est de 0.1 mg/l de Cu++ pour une inactivation de la Legionella Pneumophila en 2.5 heures et de 0.2-0.8 mg/l pour une inactivation en 1.5 heures. La présence de traces d'argent va renforcer synergétiquement l'efficacité des ions cuivreux et cuivriques. Ces techniques ne sont pas employées à grande échelle parce qu'elles sont moins efficaces, trop techniques ou trop chères. Dans la pratique, elles sont presque toujours utilisées en combinaison avec la chloration, et certainement en périodes de grande affluence où beaucoup de nageurs sont en même temps dans l'eau. 



L'ozonateur (ou ozoniseur)


l'ozone et l'eau de piscine Un ozonateur génère de l'ozone qui est injecté dans le circuit d'eau. Ce procédé est rendu intéressant par le fort pouvoir désinfectant de l'ozone, qui n'a pas certains inconvénients parfois reprochés au chlore. L'ozone est un gaz très oxydant, toxique, irritant, légèrement bleuté sous forte concentration. II est produit in-situ en soumettant un mélange d'air et d'oxygène déshydratés à une forte décharge électrique. L'ozone est alors mélangé à l'eau par une installation complexe et onéreuse assurant un temps de contact d'au moins 4 minutes. L'eau doit ensuite subir une déozonisation pour empêcher toute émanation de gaz dans le bassin. L'ozone n'ayant pas de pouvoir algicide (action sur les algues), il est indispensable de pratiquer une désinfection complémentaire.



L'oxygène actif



L'oxygène actif (Bis(peroxymonosulfate) bis(sulfate) de pentapotassium) est une méthode alternative aux traitements traditionnels avec comme avantage une eau assez douce. Cette technique intervient pour la désinfection et l'oxydation des matières organiques. Il ne se suffit pas à lui même et il faut lui adjoindre des produits rémanents et anti-algues. 

Précautions d'usage à observer:  Faire très attention aux conditions d' humidité, d'ensoleillement, et de température (risque d'incendie). Tenir éloigné des sels métalliques, alcalis, agents réducteurs,... (risque de décomposition). Il présente aussi l'inconvénient qu'il faut le manipuler avec précaution car il provoque des brûlures (avant dissolution), il est nocif en cas d'ingestion. Peut se décomposer à la chaleur (avec formation d' un peu de SO2). Donc, à éloigner des enfants.
Pour l'environnement: Nocif pour les organismes aquatiques.  




Ne mélangeons pas tout

Pour vendre son produit le site : http://www.e-clear.eu/fr/sanschlor.php écrit ceci:"une étude vient de révéler que les femmes tout particulièrement les muqueuses de l’appareil génital féminin, étaient très sensibles aux attaques du chlore gazeux à taux élevés. Il en est ainsi pour les enfants qui soumis au chlore présentent des pertes de fertilité."
Cela nous le savons, mais la désinfection par le chlore gazeux n'existe pas dans le domaine privé! Faire peur pour vendre est-ce un bon procédé ?




Le chlorinateur



Un chlorinateur permet de doser l'apport de chlore dans une piscine. Il se compose notamment d'un réservoir destiné à recevoir des galets de chlore solide à dissolution lente. Il s'agit d'un traitement semi-automatisé : le réglage du débit est manuel. La pompe doseuse délivre du chlore sous forme liquide : les granulés doivent être dissous. On peut aussi l'employer avec de l'eau de Javel.

Le grand avantage du chlore est son pouvoir désinfectant rémanent, ce qui signifie que le produit reste actif au sein même de la piscine de telle sorte que toute pollution, comme par exemple le pipi " irréprimé " d'un jeune enfant, est immédiatement neutralisée sur place et ne provoque donc aucune gêne pour les autres nageurs. Des seuils et des maximums sont mis en place pour la concentration en chlore. Pour le chlore résiduel, un minimum en concentration dans les piscines est de 0,5 mg/L. Le niveau maximum est de 1,5 mg/l. Lors de l'utilisation d'acide cyanique (stabilisant) des valeurs minimales et maximales sont respectivement de 2,0 et 5,0 mg/L. Pour les piscines extérieures et les petites piscines intérieures (<20 m2), le niveau maximum est de 5,0 mg/l. Dans tous les cas, quelle que soit la source de chlore utilisée, on forme de l'acide hypochloreux que l'on appel aussi chlore actif libre et que l'on note Cl+.




L'électrolyse au sel


electrolyse au sel

C’est le traitement de l'eau sans produits chimiques. C'est la technique la plus efficace et la plus utilisée dans le monde. C’est le système le plus sain, le plus économique, le plus sûr pour le traitement et la conservation de l´eau des piscines. C’est un procédé écologique car l'électrolyse au sel permet de traiter l'eau de votre piscine grâce aux propriétés du sel. L'entretien de l'eau des piscines devient moins contraignant et ne nécessite plus votre présence pour ajouter des galets. L'investissement de départ reste faible, l'économie réalisée sur l'achat des produits chlorés, devenus superflus, le rentabilise en une saison ou deux. L'achat d'une électrolyse au sel est souvent effectué par des personnes allergiques au chlore, qui leur irrite la peau et leur rougit les yeux au point que cela devient une gêne. Une eau traitée par ce biais procure en effet un certain confort de baignade, apprécié par beaucoup de connaisseurs.

Résumé des avantages de cette technique:

  • Elle est économique et écologique.

  • Le produit généré est toujours actif contrairement aux produits stockés

  • Elle rend l'eau saine et limpide.

  • Plus d'irritations des yeux, d'allergies, de dessèchement de la peau, d'odeurs, de décolorations de maillots et des cheveux.

  • Seule une correction de pH sera éventuellement nécessaire.

  • Plus besoin de produits chimiques (Chlore, anti-algue, floculant,etc...) 

  • Plus de corvées de manipulations de produits chimiques, plus de soucis d'entretien.

  • Pas de transport et de stockage délicat




Électrolyse de l'eau salée. Comment ça marche ?



Une piscine peut être maintenue dans un état de propreté par simple adjonction d'une certaine quantité de sel marin (entre 3 et 4 g par litre). Le taux de sel reste très bas et ne transforme pas la piscine en bassin d'eau de mer. Le sel marin est constitué de soude et de chlore. L’électrolyse au sel permet de séparer ces deux constituants et de les recombiner pour faire de l'hypochlorite de sodium. Dans ce procédé d'électrolyse, l'eau légèrement salée passe entre des plaques de titane polarisées. La polarisation s’effectue à l’aide d’un courant continu de basse tension. Une réaction électrochimique d'oxydation du sel s’opère. Il est converti en l'acide hypochloreux (composant actif de l'eau de Javel).  Ce chlore actif naturel après avoir détruit les bactéries et micro-organismes de votre eau se reconvertira naturellement en sel sous l'action des UV du soleil. Il ne sera donc plus utile de rajouter du sel. C’est naturel, propre, économique, sain, très efficace. 


La qualité du sel, spécial piscine ou pas?



Un électrolyseur de sel de qualité peut fonctionner avec de l'eau de mer diluée. Mais, le faire fonctionner avec un sel ou une eau de mer ou d'océan va créer de l'acide bromhydrique extrêmement toxique, et pas seulement pour les poissons (t) ! Ce qu'il ne faut pas, c'est le faire fonctionner avec un sel de cuisine qui contient un anti-agglomérant qui altèrera le liner par des tâches plus ou moins indélébiles.

Tous les sels raffinés conviennent. Ce n'est pas le calcium ou le magnésium présent en quantité infinitésimale qu'il faut rechercher, 

  • d'une part, parce que votre eau en contient 100 à 100000 fois plus 

  • d'autre part, ce n'est pas cela qui pourra altérer des électrodes de qualité. Celles-ci ne sont pas altérées par le calcium ou le magnésium qui viendrait s'y déposer. 

Il faut prêter une attention particulière à une société qui vante son sel et qui écrit ceci:"Le principal risque concerne la cellule". Ceci est totalement faux. Le revêtement ruthénium n'est ABSOLUMENT PAS sensible, tellement ce produit (qui recouvre la surface des disques durs informatique modernes) est stable et résistant.

Ce qui convient, c'est un sel purifié, un sel pour adoucisseur. Une nouvelle norme, EN 16401, mise en place pour les fabricants de sel spécial piscine ne servira qu'à conforter un apport financier. Les assurances pourront se retourner contre un utilisateur qui aurait un mauvais liner. Il est plus facile de faire payer le consommateur lambda que le fabricant de liner. Un procès qui dure n'est pas une bonne affaire ! 

Note, la même société "saline" écrit ceci: De la même manière, la cellule d’électrochloration peut être dégradée par la présence de métaux lourds. Ces derniers sont à l’origine d’une élévation du potentiel de travail de l’anode provoquant une réduction de la durée de vie de l’électrode. 
Bien entendu, c'est faux. Il y en a qui ne recule devant rien pour vendre leur sel!

 

Stabilisant ou pas ?

La présence de stabilisant correspond souvent à un électrolyseur sous-dimensionné ou une durée de filtration inférieure à 10H.  La stérilisation de l'eau ne dépend pas essentiellement de l'hypochlorite de sodium mais du potentiel d'oxydo-reduction. Plus il y a de stabilisant, moins c'est bon. Voyez plus bas. 

Si vous devez en user, mettez du sel pour adoucisseur ou un sel spécial piscine mais sans adjuvant , c'est à dire sans rien. Attention: il y a des sels "spécial piscine" avec des séquestrants, du stabilisant, du ou des floculent(s), etc,. Nous parlons d'un sel purifié, sans adjonction. Puis, ajouter le stabilisant séparément. La quantité dépend principalement de la durée de filtration et de la puissance de l'appareil. Plus vous en mettez, plus il faut avoir un pH proche de 7. La quantité idéale se situe entre 15 et 25mg/l. 15mg par litre en fonction des critères ci-dessus, voire pas du tout. 

Soyez très prudent si vous voyez que l'on vous recommande entre 50 et 100mg de stabilisant par litre, à moins que vous aimiez une piscine toute verte ou toute bleue ! Vous aimez peut-être le vert?

Résumé

Choisissez un sel pour adoucisseur, puis ajouter -si nécessaire- du stabilisant. Mais de manière séparée pour en contrôler la quantité.  

 




Comment bien utiliser son électrolyseur



Pour que l'appareil ait son meilleur rendement, le pH de l’eau doit être compris entre 7 et 7,2. Cependant le liquide lacrymal a un pH légèrement supérieur. C'est pourquoi on privilégie le fonctionnement pour un pH compris entre 7,2 et 7,4. Pour ce pH vous aurez une sensation très agréable surtout en ce qui concerne vos yeux. Pourquoi choisir cette valeur?  Parce que si votre système est muni d'un correcteur automatique de pH, vous pouvez choisir de le déclencher pour un pH de 7,4.

L'hypochlorite de sodium (NaClO) se dissocie immédiatement dans l'eau en acide hypochloreux) HOCl et en ion hypochlorite (ClO-). C'est l'acide hypochloreux qui est le plus actif dans les mécanismes de la désinfection, c'est pourquoi il est appelé chlore actif. Comme on peut le constater sur ce graphe, pour un pH de 7,2, la proportion de chlore actif n'est plus que de 80%, les 20% restants sont des ions hypochlorites. 



Le taux de sel se vérifie une fois par mois environ, ou bien lors d'événements pouvant le faire baisser, comme un rinçage du filtre par contre-lavage ou bien l'arrivée d'une importante quantité d'eau de pluie dans le bassin. Le chlore produit par électrolyse a une durée de vie faible, c’est la raison pour laquelle on ajoute un stabilisant pour augmenter sa durée de vie. Ce stabilisant est introduit une seule fois lors de la première utilisation (à la différence des produits chlorés qui en apportent à chaque fois que vous en mettez). Lors de la première mise en marche, préférez du sel en pastille avec stabilisant pour obtenir le meilleur rendement de votre appareil. 

Dans les piscines de faible volume (inférieur à 50-60 m3), si la pompe de filtration a un débit suffisant et que l’électrolyseur est bien dimensionné, l’apport initial de stabilisant est superflu car l’hypochlorite naturellement produit est beaucoup plus efficace sans stabilisant. Un investissement judicieux pour une qualité de vie optimale n'est pas superflu. Si vous avez une piscine de volume supérieur à 70m3 et que vous ayez les moyens d'investir, vous pouvez opter pour le biologique total. Comment cela? Dans des circonstances normales, vous aurez l'obligation d'ajouter un stabilisant pour ce type de volume. Il est possible de s'en passer en combinant deux systèmes. La stérilisation UV (insuffisante) qui est complétée par un électrolyseur au sel (le stérilisateur UV monté en amont bien entendu). Le tout bien dimensionné vous rendra la vie très agréable et vous oeuvrerez en harmonie avec la nature.

 

Étant donné que le chlore contenu dans l’hypochlorite de soude est décomposé par les UV pour se retransformer en sel, la désinfection sera plus efficace si la pompe de filtration est prévue pour fonctionner alors que les baigneur sont présents mais aussi en soirée. C’est pourquoi certains choisissent de mettre en marche la pompe de filtration vers midi et l’interrompent vers minuit. 

 

Première mise en marche - chlore choc 

 

La fonction chlore choc est utilisée dans deux situations. En activité normale, un électrolyseur adapté à la piscine selon ce qui a déjà été défini, fonctionne à environ 60% de sa puissance (ne pas confondre avec ceux qui proposent 125%, ce qui est un artifice commercial même si c’est sur le boîtier). 

 

Il est possible de faire fonctionner l’électrolyseur à 100% de manière ponctuelle,  c’est ce que l’on appelle la fonction chlore choc. La fonction chlore choc est une activité spéciale, où l’appareil est à son maximum pendant 24 à 48 heures. Pour quelle raison ? Il arrive que des facteurs conjugués tels que : 

  • des excès de température, 

  • une activité de baignade intense, 

  • des micros organismes balayés par le vent et qui tombent dans la piscine 

font que l’eau de la piscine n’est plus aussi propre et constitue un milieu propice aux développements des algues. Il est donc utile d’intervenir rapidement en mettant l’appareil à son maximum. Durant ce moment, la production de HOCl est à son maximum et va rapidement venir à bout du problème (si le pH est bon). Bien entendu, cela n’est possible que si l’appareil n’est pas sous-dimensionné. 

 

La deuxième situation c’est au démarrage de la piscine ou lorsque l’activité de l’électrolyseur est insuffisante. Si l’électrolyseur est sous-dimensionné ou si la cellule est usée (ce qui arrive généralement au terme de deux ou trois ans avec les électrolyseurs du marché actuel), il faut réaliser un apport de désinfectant. Cela se fait à l’aide de galets spécifiques que l’on trouve chez son piscinier. Cela consiste à faire un apport de chlore ponctuel (et aussi d’acide isocyanurique) pour venir à bout du problème. C’est ce que l’on appelle réaliser un chlore choc. Cette action peut aussi se faire et disons le, doit se faire au démarrage de l’activité d’un électrolyseur. Pour les bios puristes, il est possible de s’en passer si l’appareil est bien dimensionné, que le volume de la piscine n’est pas supérieur à 50-60m3, et que le lancement de l’électrolyseur se passe en début de saison.




Les inconvénients présumés 



Odeur désagréable ou forte odeur de chlore. Il y a plusieurs causes possibles:

  • Un problème de filtration 

C'est souvent le cas. Il faut résoudre ce problème

  • Taux excessif de stabilisant. Sachez que si vous souhaitez en mettre, une valeur comprise entre 10 mg et 20mg est très satisfaisante. 

Avec 5 mg par litre il y a une perte d'efficacité de 35% , 65% avec 10 mg par litre et 80% avec 20 mg/litre. Vous comprenez que quand il est conseillé de mettre 50 mg ou plus (on lit 75, 80 voir 120 mg/l) cela interpelle ! 

80% de l'effet stabilisateur est atteint avec 10 mg/litre et une étude américaine  confirme que la valeur idéale est de 15 mg par litre.

Forte odeur de chlore. 

  • L’appareil ne fonctionne que peu de temps (ou trop de stabilisant comme décrit ci-dessus). 

Il arrive fréquemment que le temps de fonctionnement de l’électrolyseur soit réduit à 3 ou 4 heures plutôt que 12. Il y a formation de chloramines qui provoquent des irritations des yeux ou de la gorge plus ou moins fortes. Pour rappel, le temps de fonctionnement de la pompe de filtration est température de l’eau /2. Pour exemple si l’eau est à 28 degrés, le temps de fonctionnement est de 14 heures. Par conséquent, puisque l’électrolyseur est asservi à à la pompe de filtration, il fonctionnera pendant ce temps là. N’oubliez pas de paramétrer le fonctionnement de l’électrolyseur par rapport au volume de la piscine. 

Les chloramines sont le résultat de la mise en présence d'une solution qui contient de l'amoniaque et du chlore. Les matières azotées en provenance de la peau, de mucus, des résidus fécaux, etc. sont oxydées et brisées par l'acide hypochloreux (que fabrique l'électrolyseur). Si l'électrolyseur fonctionne peu ou pas bien, il reste un composant azoté sous forme d'ammoniaque. Les chloramines ne sont pas inhibées et conduisent à une mauvaise odeur.

  •  L’équilibre de l’eau n’est pas respectée

C'est ce qui rend l’appareil inefficace (vérifier le pH).

  • L’électrolyseur n’est pas à inversion de polarité

Ses plaques sont entartrées et il est devenu inopérant. L’électrolyseur a sa cellule ou chambre d’électrolyse défectueuse. Il est inopérationnel. 

  • Manque d’aération

On en a tous besoin

La corrosion. Plusieurs causes sont possibles. 

  1. L'eau est trop douce et il faut corriger son équilibre.

  2. Il y a aussi les courants de fuite générés par l'électrolyse. Beaucoup d’électrolyseur du marché possède un pool-terre, c’est ce qui crée un courant de fuite entre la terre habitation. D’autres ont une des bornes de la cellule qui est reliée à la terre d’habitation, ce qui crée aussi un courant de fuite. Il faut éviter ces appareils. 

  3. Il existe aussi la corrosion qui se fait en hiver par une trop grande présence de chlore qui ne se décompose plus sous l’action des UV. Dans ce cas, il faut réduire au cinquième la production du chlore lorsque le volet roulant est fermé.




Comment bien acheter son électrolyseur



Un électrolyseur est accompagné d’une cellule ou chambre d’électrolyse. Il existe plusieurs types d’électrolyseurs et de cellules et par conséquent plusieurs qualités de produits. 

L’électrolyseur

Il faut choisir un électrolyseur qui possède les caractéristiques suivantes:

  • Inversion de polarité

  • Détecteur de débit 

  • Détecteur de quantité de sel 

  • Choix du volume de piscine 

  • Chlore choc ou 100% 

  • Un électrolyseur avec sa cellule doit permettre de fabriquer un taux moyen de 2 grammes de chlore par heure pour 10 m3. Par exemple : si la piscine fait 40 m3, l’appareil doit fournir au strict minimum 8 grammes de chlore par heure. S'il doit traiter un maximum de 100 m3, il lui faut délivrer 20 grammes de chlore par heure.

  • Consommation électrique de l'électrolyseur la plus petite possible. Par exemple un électrolyseur qui a une consommation énergétique de 210 watts pour une piscine de 50 m3 a un très mauvais rendement. Cela coûte un euro de plus par jour.

Les tarifs

Sur Internet il y a beaucoup de tarifs, à partir de très bas vers 400 euros (en dessous il s'agit plutôt de jouets) jusqu'à 3000 euros et plus. Même si ce n'est pas toujours le cas, le tarif est un indice de qualité en plus de la garantie qui est limitée ou pas. La différence de prix est justifiée par la qualité. Si un fabricant s’engage sur une garantie inconditionnelle de 2 ans (c’est à dire 100%) ce n’est pas négligeable. Un fabricant qui s’engage sur 5 ou 7 ans à 100% a un produit de plus grande qualité encore (s'il est à inversion de polarité). Vous payez pour la qualité que vous souhaitez. Et si vous votre produit ne fonctionne que une saison ou deux, ne vous plaignez pas. Le bas de gamme finit toujours pas coûter plus cher qu'un bon produit payé plus cher. Il n'est pas rare d'entendre des utilisateurs déçus parce qu'ils doivent détartrer chaque semaine ou chaque quinzaine.

Pour aider le débutant, nous allons voir quelques perles.

 

Analysons une fiche fournie sur le net. Voyons la version Suprême S11 sur la fiche ci dessous. Il est conseillé pour 80 m3. Cet appareil produit 12g/h au maximum soit la quantité pour une piscine de 50m3 maximum. 

La quantité de stabilisant recommandé est de 80 à 90 ppm. Hors, à partie de 75 ppm, la désinfection est inefficace. Vous aurez de l'hypochlorite mais vous ne pourrez pratiquement pas désinfecter. Et s'il est recommandé cette quantité de stabilisant c'est parce que l'appareil et sa cellule ne produisent pas suffisamment.

Avec stabilisant la lecture idéale du chlore devrait être comprise entre 1,5 et 2,5 mg/litre. Et vous avez 2,5 fois moins. Il est donc normal qu'un appareil garanti 1 an et qui produise peu soit moins cher.

 

Éviter les attrapes-nigauds et les pièges

 

Ce qui suit est un extrait jusqu'à 2014 des pratiques commerciales, et pour lesquelles, il faut être en alerte. L'électrolyse du sel est un excellent procédé, et tous les utilisateurs en sont satisfaits. Le seul problème est que les mêmes utilisateurs doivent changer régulièrement de cellule, ou alors détartrer régulièrement celle-ci et d'autres encore ont tellement de stabilisant dans la piscine que leur appareil ne sert à rien.  Quelle en est la cause? Ils ont été trompés par la publicité mensongère ou des vendeurs sans scrupules. Voici un petit exemple: 

  • Inversion de polarité ? Oui mais quand ???  L'un des plus beaux pièges des vendeurs de poudre de perlinpinpin! Comme par exemple:"Nettoyage de l’électrode par inversion de polarité". Or, comme il n'est pas précisé si l'inversion de polarité est de 4H, 8H, 12H ou 24H, vous allez vous retrouver avec un appareil dont il faudra détartrer la cellule toutes les semaines. Est-ce que c'est votre choix? Choisissez un produit dont il est clairement précisé la période d'inversion de polarité, sans quoi vous allez vous retrouver avec une piscine verte ou bleue selon l'espèce d'algue.

  • Comment ne pas être asservi ? Ou l'électrolyseur qui asservit sans compter!  Il y a de plus en plus d'électrolyseurs qui se proposent d'asservir la filtration en fonction de la température de l'eau. Il faut savoir que paramétrer la filtration en fonction de la température de l'eau est un comportement qui date de 20 ans ou plus, de l'époque où les pompes débitaient deux à trois fois moins qu'aujourd'hui. Asservir la filtration en fonction de la température peut vous faire consommer jusqu'à 4 fois plus d'électricité (et comme les tarifs EDF n'ont pas fini de monter!).
    D'une part, vous ne pourrez pas vous caler sur les heures creuses et d'autre part vous allez inutilement surfiltrer (mais c'est très utile avec les électrolyseurs bas de gamme).  Pour référence, nous suivrons Desjoyaux qui est un leader en la matière. Il conseille, à raison, de filtrer 3 fois le volume de sa piscine lorsque qu'il y a des baignades (on peut filtrer entre 2 et 3 fois. Pour un volume de 30 m3, il faut filtrer jusqu'à 5 fois le volume). Ce qui fait que 8 à 10 heures de filtration suffiront là où ces gaspilleurs énergétiques programmeront 17h (et quand ils sont déréglés 24h). Attention à ces commerciaux qui ne reculent devant rien!

  • L'inversion de polarité à la demande ou IP à la demande. Un des plus beaux pièges marketing. Il s’agit d’une inversion manuelle. C’est vous qui devrez inverser la polarité ! De plus, vous devrez détartrer la cellule toutes les semaines ou tous les 15 jours. L'inversion de polarité à la demande est un argument dont le résultat est le suivant : vous êtes contraint de venir au minimum tous les jours, au mieux toutes les 4 heures, pour actionner un inverseur. Si vous ne le faites pas, il n y aura plus de désinfection, vous ne pouvez pas partir en vacances, vous devez avoir une eau très douce (dureté inférieure à 15 même si la publicité dit « inférieure à 25 »). Bon courage! L'IP à la demande, est un moyen artificiel d'augmenter la durée de vie d'une cellule d'électrolyse de mauvaise qualité, sauf que c'est le consommateur qui en fait les frais. C'est une exclusivité (française de surcroît!). C'est pourquoi, on peut lire: "INCONVÉNIENT : Nécessite un minimum d'attention de votre part ". Un minimum qui finit par coûter très cher.

    Petit détail utile: ne pas exposer la cellule au soleil, elle jaunit et finit par éclater, car les UV du soleil l'altèrent. 

  • Ne consomme pas de sel. FAUX. Le chlore libre se lie aux protéines. Il faut donc faire un apport de sel. Cela dépend de différents paramètres. C'est pourquoi, si votre cellule peut fonctionner avec 3g/l vous pouvez en mettre 4. Ainsi vous n'avez pas à en ajouter tous les mois. Pour vérifier, utilisez les bandelettes Aquacheck white. Soyez toutefois prudent, il y a du matériel tellement fragile, qui à 4g/l, ne fonctionne plus.

  • Traitement piscine jusqu'à X m3. Évidemment, si un appareil fonctionne 24h/24, dans une zone peu ensoleillée où il n'y a que peu de baigneurs, cela est possible. Mais rappelons le, ce n'est pas un critère de choix. C'est ce genre d'arguments qui pousse à acheter ce qui ne correspond pas à sa piscine et qui fait que l'on dénigre l'électrolyse au sel.

  • Publicité mensongère ! CELLULE à multicouches conçue pour 30000 heures de traitement, oui mais... !


    Un électrolyseur et sa cellule qui peuvent fonctionner 8 à 10 ans mais dont la cellule est garantie 3 ans à taux dégressif (???).

    La cellule est composée de 6 plaques en titane de dimension 160 mm x 42 mm environ. A 80% la cellule consomme 8,4 ampères et est en surcharge de 200%. 

    A Marseille où une inversion de polarité 3 heures est requise, la cellule a une durée de vie maximale de 5000h à 100%, soit 2 ans de fonctionnement normal.

    Alors attention ! Ne pas faire fonctionner au dessus de 50%. Donc pour une piscine de 40m3 au lieu de 80 à 100 annoncés. Conçue pour 30000H oui mais à moins de 20% de son fonctionnement !!!




    Fabrication française...  Bon prix d'appel !


    L'électrolyseur est garanti 2 ans, mais la cellule 1 an! Soit sur 5 ans un coût de fonctionnement pour une piscine de 60 m3 :
    499,00 euros + 3 cellules à 171 euros si le coffret fonctionne peu (sans compter la dépense énergétique) et plus probablement
    499,00  + (3 x 171) + 1 coffret neuf à 380 euros si le coffret fonctionne normalement. 

    Soit entre: 1012 et 1392 euros. Aviez-vous prévu cela?


    Son petit frère pour 100 euros de plus mais coffret garanti 1 an au lieu de 2 (plus prudent le vendeur).

    Attention ! 


    Le même fabricant français, vend par intermédiaire un électrolyseur garanti 4 ans, oui mais!
    C'est le coffret qui est garanti 4 ans, la cellule 2 ans seulement (prix de rechange 365 euros). 
    Soit, pour piscine de 60 m3 et sur 5 ans à 785 + 365 euros = 1150 euros (au mieux)





    Cellule australienne Kawana.

    Elle est distribuée en France sous le nom d'une marque française. La transparence de la cellule diminue avec le temps (ce qui ne nuit pas à la production). Et après 2 ans, elle peut même être brûlée. Les cosses de sortie sont coulées dans une résine époxy. L'ensemble ne tient pas à plus de 2 bars. A 3 bars ont voit nettement l'époxy se désolidariser. Ensuite une fuite d'eau salée, qui entraîne une oxydation, et la cellule qui brûle.

    Les "coups de béliers" lui sont très préjudiciables.

    L'électrolyseur solaire qui ne vous dit pas tout: 

    • beaucoup de stabilisant pour désinfecter, et un soleil constant. 


    Ce qui implique des odeurs et des irritations dues aux chloramines. C'est pourquoi on peut lire la phrase suivante:

    Il y a toujours possibilité de compenser avec les produits classiques

    Ce qui signifie un produit inutile (à 490 euros). Dans ce cas, il vaut mieux le chlore qui vous évitera les problèmes d'algues, puisqu'il est indispensable d'en utiliser. 

    Imaginez la couleur de la piscine après 4 à 5 jours sans soleil, vous n'aurez pas besoin de colorant !

    Démonstration : pour une valeur moyenne de 3,5kw par jour et par mètre carré dans une zone ensoleillée, l’énergie récupérée par l'appareil en une journée est d’environ 270 watts. Pour des raisons de physique des électrodes, avec ce système, 2/3 de cette énergie seulement est utilisée pour l’électrolyse soit 180 watts. Pour 12h de fonctionnement, cela signifie que l’appareil fournit 15watts/h (théorique) et par conséquent juste assez pour une piscine de 25m3 (sous réserve d’une quantité importante de stabilisant). Or il est est vendu pour 70 m3. 

    Note au sujet de la garantie, voici ce que l'on peut lire dans les conditions générales de vente:"Votre achat est couvert par une garantie de un an. Cette garantie ne couvre cependant que les défauts de fabrication et ne peut-être retenue : (…), défaut de surveillance ou d'entretien" (SIC). Qu'est-ce qu'un défaut de surveillance ou d'entretien? Le manque de galets de chlore?

    Sans blaguer! Le vendeur, le même qui vend un produit au dessus garantit la cellule pour 30000H. Et oui, comme le titane ne s'altère pas ou très peu, si le système ne fonctionne pas il dure longtemps. En le mettant dans la cave, il durera encore plus longtemps! Puisqu'il faut utiliser des galets de chlore en quantité, avez vous besoin d'un jouet inutile? 




  • Fausse pub chez les revendeurs ! Frauder, n'est-ce pas voler ?

Zodiac Ei 10

La photo de la cellule est celle du modèle
Ei 25 presque deux fois plus cher

Électrolyseur au sel Zodiac Ei 10


Zodiac Ei 25 cellule
Ei 25

Comparez! Il y a autant d'électrodes. 
Ou alors, vous achetez un Ei 25 pour le prix d'un Ei 10 ???

  • Garantie de 5 ans mais... attention à la cellule!

Exemple: un électrolyseur est garanti 5 ans. Suite à un échange de courrier (et de tarifs) avec le fabricant étranger, sa cellule a une durée de vie maximale de 6000h. Alors attention!



Encore mieux, la garantie est de 12 mois. La cellule a toutefois était renforcée à cause des nombreuses fuites constatées. 


  • Le top de la Garantie: 


La garantie contractuelle ne couvre pas les problèmes provenant en tout ou en partie d’une négligence de l’acheteur ou de l’utilisateur final, d’une mauvaise utilisation, d’une utilisation abusive ou non conventionnelle, d’une maintenance insuffisante ou inappropriée, du non-respect des instructions d’installation, d’utilisation et de sécurité, de conditions météorologiques exceptionnelles, de dommages causés par des plantes, animaux ou insectes et de l’utilisation inappropriée de produits chimiques.

Quoi que vous fassiez, à moins d'être expert judiciaire ou ingénieur technique vous ne pourrez jamais faire appliquer la garantie ! Et gare, si un moustique venait à entrer dans l'eau ! De plus, voici ce que l'on peut lire: "Un niveau correct de stabilisant se situe entre 40 et 100 ppm". Alors que si vous dépassez 75 ppm, votre appareil ne sert plus. Mais il y a pire encore: "le pH de l'eau qui reste équilibré à une valeur de 7,8" alors que l'équilibre de l'eau est à 7 et qu'une valeur comprise entre de 7,3 et 7,4 est utile pour les yeux. Et à 7,8 vous avez perdu 80% de l'efficacité! 

Il ne faut tout de même pas exagérer!


  • 2015, le top de la Garantie est battu

Voici ce que nous avons pu lire sur le mode d'emploi du salt and swimm révision A de Hayward 

Les pièces d'usure ne sont pas couvertes par la garantie.

Pièces d'usure: joints et revêtement des plaques de la cellule 

Page qui suit la page 15 Rev.A  (page non numérotée, elle a du se glisser par erreur?)

Garanti 3 ans, oui, sauf que la garantie n'est pas applicable sur ce qui devrait l'être, c'est à dire les électrodes qui sont dans la cellule d'électrolyse ! Sur un plan juridique, la cellule d'électrolyse, c'est à dire la partie plastique ou ABS est garantie, mais l'intérieur qui est devrait être un gage de qualité, ne l'est pas. C'est comme si la carrosserie ou la peinture de votre voiture est garantie mais pas le reste! 

 

Et comme la publicité trompeuse finit par ne pas être acceptable, voici un échange de courriels

 

:

A partir du dernier courriel, ce sera sans réponse ! 

 


  • Mérite le détour: 

wwww.piscineale.com

Voici ce que l'on peut lire sur le site: <Autonettoyant, son inversion de polarité est automatique et vous permet de réellement prolonger la durée de vie de ses électrodes en Titane recouvert de ruthénium>

Or, c'est justement le contraire, l'inversion de polarité qui est indispensable, réduit la durée de vie des électrodes !!!

 

Celui-ci, il faut l'encadrer, il le mérite! 

  • Cherchez l'erreur (publicité mensongère): 


La publicité est mensongère. Le Limpido 60 ne produit pas 30g/h, il tousse à peine 15g/h! 

L'erreur vient du fait que CCEI fournit la documentation qui correspond aux modèles supérieurs.

Ni Piscinéale ni Pool Planet ne sont à blâmer, ce sont des distributeurs, pas des professionnels.

Mais le consommateur est complètement induit en erreur. Soyez prudents!

Voici un relevé utile

P Cell I Cell P diodes P Tr P total Prod Théorique Prod Réelle
60 w 3,53 8,5 4 72,5 21,2 7,5
120w 7 16,8 8 145 42,4 14,8

Pour chaque gramme de chlore produit, il faut presque 10 watts.

La durée de vie de la cellule pour une piscine de 60-70m3 est d'environ 5000H, sous réserve que l'inversion de polarité soit paramétrée à 2H.

 

 


  • La course à l'échalote de la production: 

crystal-clear

Il faut savoir qu'il est impossible d'obtenir une production de 18g/h avec 2,4A et 7 électrodes en titane. Cet appareil produit au maximum:

  • 2,4 x 6 * 0,6 (rendement) soit 8,4g/h

et avec 13 électrodes et 4,8A/h cela donne 16,8g/h et non pas 30g/h.

De toute manière, comme il est garanti un an, la saison suivante vous ne pourrez plus rien dire. Quant à savoir si c'est une tromperie, c'est à vous de voir.

 

NB: une cellule d'électrolyse ne s'alimente pas en 24 volts, car la tension de pincement est dépassée et les électrodes se délitent dans l'eau. C'est un phénomène de physique très connu qui permet de vendre des cellules d'électrolyse. Le rendement réel est beaucoup plus bas, mais il ne faut pas effrayer !

La production réelle d'une cellule d'électrolyse est bien différente de la production théorique. La méthode utilisée pour augmenter la production est l'usage d'électrodes intermédiaires. C'est à dire, qu'entre 2 électrodes alimentées respectivement + et -, il y a des électrodes intercalaires. Pour que la cellule fonctionne, avec un même courant qui circule entre les bornes + et - (sinon un autre problème de physique apparaît), il faut augmenter la tension d'alimentation. L'inconvénient, c'est que la production réelle est réduite jusqu'à 50% voire plus. Avec un inconvénient supplémentaire, c'est que les électrodes se délitent parce que la tension de pincement est dépassée (phénomène de physique bien connu). Il y a encore un autre phénomène qui apparaît et va contribuer à réduire la durée de vie des électrodes qui constituent la cellule. 




 


  • Un exemple de commentaire qui égare le consommateur 


On peut lire ceci: La cellule de l'électrolyseur MyAqua est équipée de 3 plaques de titane (...) alimentées par un courant électrique basse tension (12V, sans danger).



Sachant que la surface des électrodes est de 0,85 dm2, que le courant qui circule est de 8A environ, la surcharge de la cellule est de 310%, soit une durée de vie comprise entre 2000 et 3000H pour une inversion de polarité de 3H.

 

 


  • Attention à la garantie 2 ans

En effet, un électrolyseur ne fonctionne qu’un an. Voyez pourquoi ! Vous remarquerez que presque tous les modes d’emploi spécifient clairement que l’électrolyseur ne doit pas fonctionner avec une température au dessous de 15 degrés. Les fabricants savent que vous utiliserez votre électrolyseur que de mai à fin septembre c’est à dire 6 mois. A la fin de la deuxième saison, celui-ci n’aura fonctionné qu’un an, soit environ 2200H (12*30*6) . C’est pourquoi une garantie 100% minimale de 3 ans ou plus sur la cellule est indispensable. Sinon, demandez la durée de vie réelle pour un fonctionnement à 100%.


  • Fournit une intensité maximale de X ampère. Cet argument est également un mauvais argument et pour au moins deux raisons. Prenons un exemple avec un appareil qui fournit une intensité maximale de 15 Ampères. Selon la technologie employée et le rendement de la cellule, avec 15 ampères on peut fournir environ 15 grammes de chlore, 30 grammes, 45 grammes ou 60 grammes. L'argument intensité de n ampères n'est donc pas un gage de qualité. L'autre raison est que le titane employée est de mauvaise qualité, ce qui impose une connexion deux à deux des plaques. Dans ce cas il faut un fort courant et une quantité de sel par litre supérieure pour améliorer le fonctionnement de la cellule (et réduire aussi son mauvais rendement). C'est pourquoi les appareils (type chargeurs de batteries principalement) fournissent une forte intensité. 

  • Quantité de sel nécessaire entre 5 et 6g par litre (et parfois 7g/litre). L'aberration crée le contraste mais là c'est vraiment exagéré alors prudence! Vous n'êtes pas une tirelire!

  • Les plaques proviennent d'un fabriquant qui en réalise pour l'industrie. Attention à cet argument. Dans le monde industriel, le revêtement des plaques en titane n'est pas le même ainsi que le mode d'alimentation de ces mêmes plaques. C'est complètement inadapté à la piscine car il s'agit d'un très fort courant impulsionnel qui nécessite une tension très élevée. De quoi transformer un baigneur en multi-électrons! Dans l'industrie et grâce à ces modes de fonctionnement particuliers on atteint facilement 45000 à 60000 heures. 

Si vous suivez leurs conseils, ces vendeurs vous feront détester l'électrolyse du sel, le procédé le plus efficace et le plus sain qui soit. Prudence donc, comme en champs minés ! 

  • Ne riez pas 

Consommation 3,5watts, mais si vous avez bien lu! Sauf qu'il faut multiplier par 100!

Matériel australien dont le distributeur ne connaît même pas les caractéristiques. Ne parlons pas du fusible. Si vous devez le changer vous ne pourrez même plus faire fonctionner votre appareil parce que vous n'avez pas la bonne référence.

 


  • Prise de terre intégrée. Ce n’est pas un gage de qualité non plus. C’est plutôt la conséquence de la normalisation basse tension NF EN 60335-1. Si le câble d’alimentation comprend 3 pôles, phase neutre et terre, la prise de terre est nécessairement intégrée. Pour les appareils dont le câble d’alimentation ne possède que les pôles phase et neutre, il n’y a pas de prise de terre intégrée. Le spécialiste quant à lui détermine plutôt comment est câblée la prise de terre dans l'appareil, et c'est cela qui défini l'un des multiples aspects qui concourent à la qualité. Il est tout de même préférable de savoir qu'il y  a une prise de terre quelque part dans l'appareil ! 

  • Pourquoi les électrolyseurs achetés il y a dix ans étaient-ils de meilleure qualité? La première raison est que le prix du titane et des métaux précieux était très inférieur au prix de ces dernières années. Graduellement la couche est devenue de plus en plus mince pour ne pas faire monter le prix de l'électrolyseur. La surface des plaques était plus grande et par conséquent moins sollicitée. Le système de commande était différent. Ces raisons principales parmi d'autres ont fait que les cellules des appareils duraient plus longtemps.  Pour ne pas acheter une cellule tous les 3 ans, il est important de vérifier les critères de choix définis plus bas.  

  • Les électrolyseurs "Low cost" ? Ils s'agit de chargeurs de batteries (pont de diodes, thyristor de surintensité, vu-mètre à aiguille) qui sauront s'occuper de votre cellule en deux saisons, effet garanti ! 

Quantité de sel

  • Pour une piscine de 50 m3, un bon électrolyseur a besoin de 3 à 4 grammes de sel par litre d'eau pour fonctionner (3 à 4 pour mille). Cela représente 150 à 200 kg de sel. Un électrolyseur de gamme inférieure nécessite 5-6 grammes de sel par litre (on peut lire 9g sur un site dédié), il faudra ajouter 150 kg de sel soit 300 kg au total. Sachant que c'est une quantité à maintenir l'ajout annuel sera plus important.

  • Pourquoi certains électrolyseurs ont-ils besoin de plus de sel que d'autres? La distance entre les plaques de titane est élevée et non homogène et régulière. Ce qui fait que la résistance apparente de la cellule dans l'eau salée devient plus  importante. Son fonctionnement nécessite une tension plus élevée qui fait se dissoudre le titane dans l'eau. Pour compenser ce défaut technologique il est requis d'ajouter plus de sel pour pouvoir abaisser la tension (le voltage) aux bornes de la cellule. 

  • Une autre raison est d'améliorer artificiellement le rendement de la cellule, car plus la quantité de sel est importante, meilleur est le rendement.

  • Une autre aussi, c'est pour diminuer le nombre de plaques ou la surface de celles-ci. Cela coûte moins cher mais la durée de vie de la cellule est divisée par 1,5 voire 2. Un fabricant étranger garanti son produit deux ans, mais les initiés savent que la durée de vie de la cellule est de 1500 heures. Elle fonctionnera bien deux saisons mais assurément pas trois. L'utilisateur achète du très peu cher, mais il en a aussi pour son argent. Bon nombre de produits que l'on trouve sur le marché mondial ont une durée de vie comprise entre 1500 et 6000 heures.

  • Recommandation: ne faites jamais fonctionner votre électrolyseur avec un taux de sel inférieur à 3 grammes par litre (on lit parfois 2 ou 2,5 grammes). La raison est simple, c'est que la quantité d'oxygène libre produit augmente de manière importante, ce qui passive les électrodes. Vous aboutirez à un vieillissement prématuré de votre cellule ou chambre d'électrolyse. De plus, avec un taux de sel si bas, le rendement de la cellule diminue aussi de manière significative. Dans l'eau de mer par exemple, le rendement est supérieur à 95%.

 

La cellule d’électrolyse

  • Les plaques en titane

La cellule d’électrolyse est constituée de plaques de titane revêtues de métaux précieux. Afin de réduire les coûts, un certain nombre de fabricants ont décidé de vendre des cellules de qualité inférieure. C’est pourquoi on trouve des cellules avec des plaques de titane qui ont soit:

  •  une sur deux seulement qui est revêtue de ruthénium et d’iridium. Ce n’est pas un bon choix. Pour durer longtemps, les plaques de titane à l’intérieur de la cellule doivent être entièrement revêtues d’iridium et de ruthénium ou d'oxyde de ruthénium. Ces plaques en fin de vie ne se désintègrent pas si elles sont bien utilisées, et elles ont l’avantage d’être alimentées de deux manières par l’électrolyseur. Sur ces modèles on parle de cellule auto-nettoyante. L’inversion de polarité décolle le calcaire qui s’est inévitablement formé sur la cellule.

  • des plaques de durée de vie faible et de faible surface qui vieilliront très vite (Low cost, voir plus bas) et qui sont sollicitées bien au delà de leurs caractéristiques techniques.

Exemple d'examen micrographique d'une plaque de titane 
   Le dépôt de ruthénium (en sombre) sur le titane n'est pas homogène et régulier. Le revêtement sur la plaque est de mauvaise qualité.

Inversion de polarité automatique

L'inversion de polarité est un critère de choix. Au sein des fabricants la référence est une inversion de polarité de 3 heures. Celle-ci doit être mémorisée par l'électrolyseur pour que la cellule ne soit pas détruite sur sa moitié au terme de 12 à 18 mois. De nouveaux appareils à inversion de polarité apparaissent sur le marché. Dans notre jargon nous les appelons "Low cost" (voir plus haut). Ils demandent à être ouverts pour constater le niveau de bricolage. Vous ne serez pas déçu.

Volume de la piscine

La cellule doit correspondre au volume de la piscine. On peut surdimensionner la cellule mais il ne faut jamais la sous dimensionner. Le critère de choix est que l'électrolyseur et sa cellule fournissent au minimum 2 grammes de chlore par heure de fonctionnement et par tanche de 10 m3.

Durée de vie

Choisir la cellule en fonction de sa durée de vie. 6000 heures est un minimum. Sur le marché on peut trouver des cellules qui vont jusqu'à 10000 ou 15000 heures de fonctionnement. ATTENTION : la durée de vie doit être exprimée en heures de fonctionnement à 100%

Forme de la cellule

Il est utile de privilégier une cellule dont la chambre d'électrolyse a à peu près la dimension de l'orifice d'entrée ou de sortie. Il s'agit là d'un critère technologique. En surface des plaques de titane, l'eau doit avoir un déplacement minimum de 80 cm/sec. Si la forme de la cellule est esthétique plus que fonctionnelle. Elle va très vite se dégrader sur ses bords et une fois que les électrodes ont commencé à se passiver, le processus est irréversible et va gagner toute la plaque. La durée de vie de la cellule sera amoindrie.

 


Résumé des critères de choix (rouge c'est pas bon)



OUI  NON 
Inversion de polarité automatique    
Mémorisation de la polarité    
Détection arrêt débit     
Quantité de chlore fabriqué: 2gr/ 10m3     
Détecteur de quantité de sel     
Réglage du volume de piscine ou de la puissance    
Chlore choc ou 100% ou 125%     
Arrêt automatique chlore choc    
Durée de vie en heures de la cellule pour une inversion toutes les 3 heures (note 1), fonctionnement à 100%
  • supérieure à 7500 heures
   
  • supérieure à 10000 heures
   
  • supérieure à 15000 heures
   
Garantie de la cellule à 100% supérieure ou égale à 4 ans    
Durée de la garantie électrolyseur (note 2)    
Ajout d'accessoires et prix     
Protection contre les surcharges    
Alerte manque de sel    
Réduction automatique du fonctionnement si manque de sel    
Quantité de sel inférieure à 4 grammes    
L'électrolyseur supporte-t-il un excès de sel en cas d'erreur    
Énergie consommée par l'électrolyseur élevée ou pas. Un critère objectif c'est nombre de VA ou watts par gramme de chlore produit. Par exemple un électrolyseur consomme 220 watts (220VA) et fournit 12 grammes de chlore / heure: Nous avons 220/12 = 18,3VA pour 1 gramme de chlore. Plus la valeur est basse, meilleur est le rendement. Un appareil qui consomme 80VA pour 12 à 15 g de chlore (80 watts, C.A.D 5,3VA pour 1 g de chlore) est un bon appareil.  On trouve même 3,3VA pour 1g    
Alimentation de la cellule inférieure à 12 volts (note 3)    
Longueur du câble d'alimentation cellule long (supérieure à 5 m)    
Ressemble à un chargeur de batterie 

Pool terre indispensable? 
Un pool terre n'est indispensable que pour un électrolyseur défectueux



 


note 1: inversion toutes les 3 heures est le seul critère de choix objectif, car on peut gonfler artificiellement la durée de vie par 3 en ne précisant pas le cycle d'inversion de polarité.

note 2: la durée de vie d'un électrolyseur est limité par l'alimentation qui l'équipe et qui est d'une durée de vie moyenne de 20 000-100 000 heures. Cependant, il y a des électrolyseurs qui présentent des défauts qui ne seront perceptibles qu'après deux ou trois ans de fonctionnement. Ou alors ces défauts contribuent au disfonctionnement de la cellule qui n'est plus efficace après deux ou trois ans de fonctionnement.

note 3: une alimentation supérieure à 12 volts fait se dissoudre le titane dans l'eau. Ce phénomène physique a pour nom "tension de pincement". Soit le titane se dissout soit il s'oxyde. Dans les deux cas, il y a un effet négatif sur la cellule.  Attention: de nombreux électrolyseurs du marché sont décrits comme étant alimentés entre 10 et 12 volts. Pour certains d'entre eux c'est faux: il s'agit de "hacheurs à thyristors" qui alimentent la cellule entre 21 et 23 volts et c'est seulement la valeur moyenne qui est inférieure à 12 volts. En fin de vie (après 2 ou 3 ans), la cellule fabriquera beaucoup d'oxygène. C'est bon pour les poissons mais peut-être pas très utile pour la piscine. Exigez une garantie de la cellule à 100% au minimum de 3 ans pour être à l'abri. Le fabricant connaît la durée de vie de son produit et en faisant connaître votre exigence, cela vous évitera d'être piégé. Sans quoi l'électrolyse au sel va finir par vous coûter cher si vous devez changer la cellule tous les 2 ou 3 ans ... à moins que vous ayez des poissons. Après tout, il y a plus de place dans la piscine que dans l'aquarium.


Pour souligner qu'il y a des gens biens. 

Message du 10/02/13 09:47 
De : "xxxx" 
A : "electrolyseur@orange.fr" 

Objet : question et avis 

Bonjour 
Je viens de lire avec bcq d'intérêt votre site - Je m apprête a faire poser un système d'électrolyse 
Les caractéristiques ne sont pas toujours fournies par les fabricants. Ma piscine fait 80 M3 et j habite dans le sud de la France. Que vaut (efficacité) le Sterilor Duo 100, celui qu'on me propose ? prix 2300. Il y a sur le devis une "Mise a la terre" , pour les courants de fuite je suppose. Sachant que le devis est de 3800, pose comprise , je me pose qq questions 
Un avis d'expert m'intéresse. Je vous remercie pour votre retour 
Cdlt 
GG

Réponse:
Combien de fois faudra-t-il répéter que l'on associe pas dans un seul coffret régulation pH et électrolyseur? Et un devis à 3800? Pourquoi pas 5800 euros?

 


Copyright 2006 www.electrolyseur.com



APICULTURE, ABEILLES VARROA

Préventif: cuivre Oligosols. Pour 2 ruches, 3 ampoules dans un peu de miel à diluer et déposer dans une coupelle devant la ruche. Durée 7 jours


Curatif: cuivre Oligosols. Pour 2 ruches, 5 ampoules dans un peu de miel à diluer et déposer dans une coupelle devant la ruche. Durée 5 jours. Pause 1 semaine. Renouveler 1 fois. Ce qui correspond à 10 jours de traitement. Extrêmement efficace. Le cuivre Annihile les facultés respiratoire du varroa, il meurt.



FRELON ASIATIQUE

Les reines vont apparaître. C'est le moment de placer les pièges.



 

 

 


Voici un ouvrage à lire pour ceux 
  qui veulent approfondir le sujet


 




La Russie possède la plus grande forêt du monde, c'est le poumon de la Terre. Elle détient aussi la plus grande réserve d'eau douce au monde. La qualité de l'eau est aussi une préoccupation majeure dans ce pays.


Un site qu'il faut connaître si
vous souhaitez visiter la Russie
et obtenir un visa:

http://www.russieautrement.com
 




Expo Mondial de la piscine 2007 à Barcelone
Ce qui m'a plu


Guy Loop Tel. 0033 (0)490726272


Expo Mondial de la piscine 2007 à Barcelone
Ce qui m'a plu



http://www.blozoen.com




Cabinet d'architecture du Lot (Cahors)
Chez l'architecte, électrolyseur et cellule Elywann garantis 5 ans mis en test sur piscine Desjoyaux










 

LIENS PARTENAIRES

Popfax est une solution pratique et simple pour disposer d'un fax avec sa boite mail


Polices True Type manuscrites

   Annuaire-jardi

Piscine sur BIG-annuaire

Référencement

Looking4 Directory

Site référencé sur
L'Annuaire de
Midi-Pyrénées

Annuaire Feuxi

index thématique

Looking4 Directory

Au Bon Ref

Annuaire Feuxi

referencement underground

Referencement 118

KikiTrouveTout

Paris Excursions

annuaire internet

Le Bon Annuaire

annuaire

http://referencement-gratuit.trouveasy.com/

Annuaire Lecoute

Annuaire TrouveEasy

01 annuaire AEU

CA COUTE RIEN
Référencement
NOUVELLE LITTERATURE
BLOUSON
ANNUAIRE BRICOLEUR
COMMERCANT
AUTOMOBILE
LETTRES
INSTRUMENT MUSIQUE
FORMATION MULTIMEDIA
PLANTES GRASSES
ACTUALITE PEOPLE
JUDO
JEUX A TELECHARGER
MULTINATIONALE
HISTOIRE DES INSTITUTIONS
ICI ARCHITECTURE
REFERECEMENT
SAXOPHONE
REFERECEMENT GRATUIT
REPERTOIRE MEDECINE
LOGEMENT
AGRICULTURE
ACTUALITE JURIDIQUE
AVENTURE
ROMAN
PHOTO ARTS
COMMERCE
CENTRE CULTUREL
ART GOTHIQUE
SERPENT
VISITES MUSEES
CUISINER
INDEX SON
SCIENCES ET TECHNIQUES
INDEX IMMOBILIER
FOOTBALL
ACTUALITE REGIONALE
CUISINE EASY
COMMERCE DE PROXIMITE
ROBOT
PALETTE PEINTURE
MUSIQUE CLASSIQUE
CLOTURE
ARTISANAT TUNISIEN
ANNUAIRE BRICOLAGE
ANIMAUX ANNUAIRE
PROGRAMMEUR
ARTISTES CELEBRES
ASSURANCES VOITURE
ECHANGE DE LIENS
TOP SCIENTIFIQUE
PARTIR
ANNUAIRE SCIENCE
REFERENCEMENT

 

Annuaire Russe